Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2014

L'Ambassade de France à Ottawa, 1er chapitre. Publication n°23

 

Un peu d'histoire:

 

Le Canada accède à l'indépendance complète en 1931. La France décide de construire une légation à Ottawa, capitale du pays,  qui sera inaugurée en 1939. Fermée pendant la guerre, elle deviendra une ambassade en 1945. Les travaux commencent en 1936 et le bâtiment sera inauguré en 1939.  Il s'agit d'une bâtisse en granit gris sur trois étages, conçue par l'architecte Eugène Beaudouin dans le style Art déco, remarquable pour sa richesse architecturale et artistique. Ont participé à sa décoration André Bizette-Lindet, Robert Cami, Louis Leygue, Charles-Emile Pinson, Jean Prouvé et bien sûr Alfred Courmes.

 

 

ottawa

 

 Ambassade de France à Ottawa

 

Un peu de géographie:

 

Ottawa, situé dans l'Ontario, est la capitale fédérale du Canada. Elle compte un peu plus de 800.000 habitants.

 

ottawaottawaottawa

 

 

 

3299891319.png

"J'avais été pressenti, en 1937, par l'architecte Eugène Beaudouin pour décorer la salle à manger de l'Ambassade de France à Ottawa. Deux prix de Rome avaient été désignés pour travailler également à ce projet. Le graveur Pinson était chargé de décorer le bureau du ministre et Leygue sculptait pour le salon. Beaudouin m'avait demandé un travail à la cire. Il souhaitait que je lui fasse un décor dans le genre Douanier Rousseau qui était à la mode à cette époque. Moi je décidai de faire du Courmes".

 

 

 

ottawa

 

"Dessin préparatoire du mur principal", 1937, Mine de plomb et gouache sur papier (50 x 187 cm), Musée national d'art moderne - Centre Georges Pompidou, Paris. ©adagp

 

3299891319.png

"J'ai travaillé sur plus de deux cents dessins avant de partir. En arrivant à Ottawa, les murs sur lesquels je devais peindre n'étaient même pas enduits. Pendant que les murs séchaient, je redessinai tout le projet de décoration. J'eus ainsi le temps de m'imprégner de l'atmosphère, d'entrer dans la lumière et de repenser toute ma fresque au pied du mur  même que je devais décorer".

 

 

ottawaottawa

 

 "Dessins préparatoires", 1938, Mine de plomb sur papier. Coll. part. ©adagp

 

 

ottawaottawa

 "Dessins préparatoires", 1938, Mine de plomb sur papier. Coll. part. ©adagp

 

 

3299891319.png

"Le sujet de cette fresque, qui avait été imposé par Paris, était "La France joyeuse". Pour traiter ce thème, je choisis comme cadre la Provence que je connaissais bien. Je me suis inspiré de l'École vénitienne où les personnages vivent et agissent au devant de la scène, mais dans le fond surgissent des architectures, des paysages qui mettent en valeur les acteurs de la fresque, les identifient et les situent dans leur histoire".

À noter: Cette fresque est aussi appelée "La France heureuse".

 

 

 

ottawaottawa

 

 

 "Le marché aux poissons", 1938, Mine de plomb sur papier et 1936, Mine de plomb et gouache sur papier. Coll. part. ©adagp

 

 

 

ottawaottawaottawa

"Études préparatoires", 1938, Gouache sur papier. Coll. part.  ©adagp

 

 

 

 

ottawa

 Vue de la salle à manger actuelle

 

 

Dans le prochain chapitre vous découvrirez la fresque et son exécution, bonne lecture et bonne peinture.

 

 

Les commentaires sont fermés.